| |
Les nouvelles technologies pour l’enseignement des mathématiques
Intégration des TICE dans l’enseignement des mathématiques

MathémaTICE, première revue en ligne destinée à promouvoir les TICE à travers l’enseignement des mathématiques.

Les développements du projet Neurosup
Article mis en ligne le 9 octobre 2012
dernière modification le 23 novembre 2012

par Eric Gaspar

Voici quelques nouvelles de la diffusion sans cesse plus ample du projet Neurosup et/ou d’initiatives de neuroéducation, touchant de près ce que nous faisons.

Dès lundi 3 septembre, l’Internat d’Excellence de Montpellier a mis en place le projet Neurosup, dans toutes ses classes, du CM2 jusqu’à la terminale ! Tous les élèves de l’établissement vont donc être formés par leurs professeurs, qui ont eux-mêmes été formés en juillet (merci pour leur accueil chaleureux).

Merci à Monsieur Sirvent (proviseur de l’établissement) pour son attachement et son enthousiasme envers le projet, dont il a parlé lors de la conférence de presse à Paris, à l’occasion de l’annonce de la diffusion des 6 épisodes mentionnés.

Patrice Potvin a rédigé un courrier d’appui officiel au projet Neurosup, après avoir vérifié sa pertinence pédagogique et la validité de ses bases scientifiques.

Lettre Potvin

Les démarches actuelles auprès de mes interlocuteurs scientifiques ou politiques sont désormais accompagnées de ce document, qui apporte une caution scientifique au projet. Et qui souligne son côté prometteur.

  • 3. l’Université de Genève (Suisse), en collaboration avec l’Université d’Harvard (USA), organise une formation continue à destination des enseignants du primaire et secondaire appelée « cerveau et apprentissages », les 6 et 7 décembre 2012.

Formation gratuite. Inscription et programme.

Une formation continue en neuroéducation pour les enseignants, en Suisse, à quelques kilomètres de la frontière française ...

Nous espérons qu’en France aussi, la neuroéducation aura une place pleine et entière : il nous faut pour cela rencontrer les bons interlocuteurs dans les universités, les IUFM ou le Ministère de l’Education Nationale (ou celui de la Recherche) pour débloquer les derniers verrous. Nous réussissons sur le terrain et il y a déjà des personnalités dans le supérieur qui voient clairement l’intérêt de la neuroéducation.

Bientôt, il y aura synergie entre l’attente du terrain et les décideurs...

  • 4. le 27 août, le site Eduscol du Ministère de l’Education Nationale (France) a publié des idées de séquences pour l’accompagnement personnalisé au lycée. Parmi elles, des séquences sur les techniques de mémorisation ... Et où le mot « cerveau » est prononcé à plusieurs reprises (un tabou langagier qui tombe).

Ces documents sont accessibles ici.

Merci à Sabrina Roberjot (professeur de mathématiques à l’Internat d’Excellence de Montpellier) d’avoir détecté ces documents et de m’en avoir fait part.

  • 5. l’association des Etudiants en Sciences Cognitives EKOS de Nancy (France) a publié un article qui résume pour ses lecteurs l’expansion actuelle du projet Neurosup :

https://groups.google.com/forum/?fromgroups=# !topic/association-ekos/ZwbNIWgQLhw

EKOS est partenaire du projet depuis le début. Voici des vidéos qui en témoignent :

2010 :
http://www.neurosup.fr/#Nos_videos_Presse.B

http://www.neurosup.fr/#Nos_articles_Presse.g

2011 :
http://www.neurosup.fr/#Videos_nos_interventions_publiques_2011_2012_.X