Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°43 - janvier 2015 > TICE et maths-sciences-physiques en lycée (...)

TICE et maths-sciences-physiques en lycée professionnel (2/4)
Moteur de recherche
Mis en ligne le 8 janvier 2015, par Matthieu Brabant

Cet article poursuit les réflexions d’un premier à retrouver dans le numéro 42 de MathémaTICE..

Lors d’un article précédent pour MathémaTICE, en septembre 2011, le groupe LP de l’IREM d’Aix-Marseille se proposait d’introduire des notions mathématiques à partir de l’enseignement des sciences-physiques. L’article de mes collègues correspond totalement à ce que je cherche à développer, j’invite donc les lectrices et lecteurs à lire cet article très documenté avant tout.

Je vais compléter le travail de mes collègues d’Aix-Marseille en renversant la vision pour voir comment introduire une notion de sciences-physiques à partir de l’enseignement des mathématiques et en développant le fait que les TICE sont pour ce faire un outil pertinent.

Je vais prendre l’exemple de la notion de vecteur en mathématiques et de mécanique en sciences-physiques.
Les vecteurs ne sont pas au programme du CAP, je vais donc me placer en Baccalauréat Professionnel.
Remarque préalable : On peut noter d’emblée une limite en prenant ces exemples : Les vecteurs ne sont pas au programme des classes de CAP en mathématiques mais pourtant ils les utilisent en sciences-physiques, et il est fréquent que le travail sur les vecteurs arrive dans la progression en sciences-physiques avant que cela n’apparaisse en mathématiques.

La deuxième objection peut se lever facilement avec des progressions coordonnées, ce qui me semble aisé lorsque c’est la/le même enseignant-e-s qui s’occupe des mêmes matières. Plus compliqué en CAP malheureusement, mais peut-être qu’un jour les programmes évolueront...
Les programmes en Baccalauréat Professionnel sont en ligne (suivre le lien...). Les vecteurs sont au programme de la classe de première (sauf pour le groupement C) et de la classe de terminale uniquement pour le groupement B. La mécanique est au programme du Baccalauréat Professionnel dès la seconde (mais encore une fois avec des variations selon les diplômes).


Voici la séquence proposée à mes élèves de première (cliquez sur les images qui suivent) :

Le fichier GeoGebra :

Cette séquence est complétée en sciences-physiques par des travaux pratiques.Ce qui me semble intéressant à ce propos, en plus de l’apport de la notion de vecteurs pour comprendre les notions en sciences-physiques, c’est le "dynamisme" proposé par GeoGebra pour montrer le "dynamisme" de la mécanique. De fait, on pourrait aller beaucoup plus loin et proposer des documents GeoGebra beaucoup plus poussés.
Ceci ne remplace pas un "bon vieux TP" avec le dynamomètre, le tableau aimanté, les poids et les bouts de ficelle. Mais, en tout cas dans l’exemple proposé, les TICE sont, de mon point de vue, un apport pour une vision plus large de la notion en sciences-physiques à partir de la notion en mathématiques.


Documents associés à l'article
     |   (Word - 86 ko)
     |   (geogebra - 4.3 ko)
Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197