Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°21 - Septembre 2010 > Mathonautes : un site d’enseignant

Mathonautes : un site d’enseignant
Moteur de recherche

Origine du projet

L’idée de créer le site Mathonautes est née en 2005, alors que j’exerçais comme TZR [1] dans l’académie de Rouen depuis cinq ans. Ce projet tire son origine de deux constats :

  • je m’appropriais régulièrement les ressources mises à disposition par d’autres enseignants sur leur site personnel ou des sites de mutualisation, en les retravaillant et en les personnalisant ; je voulais donc pouvoir, en retour, mettre à disposition le résultat de mon travail pour le soumettre à la communauté enseignante.
  • La communication entre la famille et l’enseignant était alors difficile, il n’y avait pas de lien direct : or je rencontrais des familles et des élèves pour qui cette communication était un besoin, plus ou moins bien exprimé, mais réel.

C’est dans ce contexte qu’est né le site : je voulais un outil qui puisse d’une part me permettre de mutualiser et soumettre à la critique des enseignants les ressources pédagogiques que j’élaborais, et d’autre part jouer le rôle de vecteur de communication vers les élèves et leurs familles (mise à disposition des documents utilisés en cours – notamment dans le cas d’élèves absents sur une longue durée – , cahier de textes en ligne, forums d’entraide, e-mail de contact). Enfin, c’était l’occasion de m’intéresser de plus près aux outils de publication sur Internet, pour ma culture personnelle.

La construction du site

J’ai donc commencé par me mettre en quête de l’outil adéquat ; assez rapidement mon choix s’est porté sur SPIP [2] , CMS [3] qui offre toutes les fonctionnalités dont j’avais besoin, qui appartient au monde du logiciel libre, et qui est supporté par une communauté très active, dans laquelle les enseignants représentent une part non négligeable. La prise en main et la mise en ligne sont très rapides, et j’ai pu sans délai publier mes premières pages.

Chaque article constitue un support de présentation des ressources pédagogiques d’un chapitre donné : fiches de cours, d’exercices, fichiers informatiques (avec les fichiers sources, pour que les personnes intéressées puissent s’approprier ces documents). De plus, SPIP permet d’ouvrir chaque article aux commentaires des lecteurs, ce qui donne la possibilité à ces derniers de donner leur avis et de me faire un retour sur ces ressources.

Parallèlement, pour chaque classe, j’essayais de tenir à jour un cahier de textes en ligne, pour faciliter le suivi par les familles du travail fait en classe.

J’ai ajouté une rubrique « Forums  », plus spécialement adressée aux élèves de mes classes, conçue comme un espace d’entraide pour leur travail personnel : un élève pose une question, j’y apporte une réponse ou, mieux, un autre élève apporte sa réponse.

Une rubrique « Liens Internet  » m’a permis de mettre en valeur un choix de sites que je considère comme incontournables. De plus, la possibilité offerte par SPIP de syndiquer le contenu de certains blogs et sites référencés [4] m’a permis d’alimenter une zone d’actualités mathématiques en page d’accueil.

Plus tard, une rubrique qui se voulait plus orientée vers les enseignants a vu le jour ; j’y ambitionnais de parler des outils informatiques que j’utilisais (LaTeX pour l’édition des documents mathématiques, GeoGebra pour la géométrie dynamique) et d’y livrer mes réflexions suite à une expérimentation que j’ai menée en 2007, portant sur l’évaluation par compétences.

Difficultés et limites

La première difficulté a été l’information en direction des familles : communiquer l’adresse du site et l’e-mail de contact, en cherchant à préciser quel sont les objectifs poursuivis, n’est pas chose facile. Sans doute la réunion avec les parents, qui a lieu quelques jours après la rentrée scolaire, est un moment propice. Quand on est TZR et qu’on prend en charge des classes au beau milieu de l’année scolaire, c’est plus délicat.

L’objectif d’améliorer la communication avec les élèves et leurs familles n’a été que très partiellement atteint ; s’il est vrai que les contacts ont été facilités avec quelques parents investis dans l’éducation de leurs enfants, et que les élèves absents prennent très vite l’habitude de récupérer les documents distribués en cours sur le site, ça n’a révolutionné en rien ma pratique quotidienne. Notamment, les forums d’entraide, dont j’ai pourtant fait la promotion auprès des élèves à l’occasion des devoirs maison par exemple, n’ont été que rarement utilisés dans ce but.

Enfin il est difficile d’avoir des retours de la part des enseignants qui visitent le site ; si quelques messages d’encouragement me sont parvenus (qui font énormément plaisir, bien entendu), je n’ai reçu qu’exceptionnellement des critiques ou des propositions d’amélioration à propos de ces documents, qui souffrent pourtant de nombreux défauts. Il ne m’a donc été donné que trop rarement l’occasion d’échanger avec des collègues à ce propos, alors que c’était une de mes principales attentes.

Et maintenant ?

J’ai actuellement ouvert une parenthèse dans mes activités d’enseignant, si bien que le site n’est plus mis à jour, et certains contenus sont obsolètes. Lorsque je reprendrai l’enseignement, je développerai certaines rubriques du site, avec par exemple :

  • des tutoriels pour l’aide à la prise en main de certains outils logiciels (LaTeX, GeoGebra, Tableur, Algobox,etc.)
  • de nouvelles réflexions sur l’évaluation par compétences, et par ricochet l’évaluation des compétences du socle commun.
  • une rubrique « Histoire des mathématiques », et une rubrique « Lectures » pour échanger autour de livres parlant de mathématiques.

D’autres choses sont également envisageables : entre autres, ouvrir cet espace aux publications d’autres enseignants, et essayer d’adopter un point de vue plus éditorial sur l’actualité des mathématiques et de leur enseignement.

Enfin l’émergence des ENT (environnements numériques de travail) dans les établissements scolaires, avec leurs outils de communication école/famille et de travail collaboratif entre enseignants, tout comme l’importance grandissante de certains sites de mutualisation de ressources pédagogiques, feront que certains des objectifs que je m’étais fixés au départ se réaliseront dans d’autres cadres plus adaptés, et feront fortement évoluer le site. Restera de toute façon le plaisir de partager ma passion pour les mathématiques et leur enseignement.


Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197