Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°44 - mars 2015 > Version en ligne du logiciel d’algorithmique (...)

Version en ligne du logiciel d’algorithmique PluriAlgo
Moteur de recherche
Mis en ligne le 13 février 2015, par Patrick Raffinat

Cet article peut être librement diffusé à l’identique dans la limite d’une utilisation non commerciale suivant la license CC-by-nc-nd http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/fr/legalcode.

S’il y a un problème temporaire d’accès à PluriAlgo via mes pages professionnelles, essayez cette solution de secours.

PluriAlgo a évolué en 2017 en intégrant la programmation par blocs, ce qui a conduit à un adaptation de certains onglets présentés dans cet article (voir évolutions).

  1. A) Introduction

PluriAlgo est un logiciel d’algorithmique pluri-langages dont les caractéristiques ont été détaillées dans deux articles précédents [1]. Initialement développé en langage Java, sa réécriture en langage Javascript permet de l’utiliser en ligne avec un navigateur web [2], sans aucune installation à effectuer.

L’interface, allégée de caractéristiques spécifiques à la plate-forme Javascool [3], est plus conviviale. Une vue d’ensemble en est donnée dans la première partie de l’article.

La seconde partie montre comment PluriAlgo peut désormais, grâce à l’intégration d’outils externes, exécuter des programmes Python, AlgoBox ou CaRMetal [4]. Elle est illustrée avec des exemples qui permettent également de rappeler les principales fonctionnalités de PluriAlgo.

B) Vue d’ensemble

PNG - 50.2 ko
Figure 1 : vue d’ensemble de la version en ligne

On retrouve, dans la moitié droite de l’interface, les trois onglets permettant d’écrire (ou de traduire) des programmes dans une dizaine de langages :

  • l’onglet Principal facilite la gestion de variables (déclaration et entrées-sorties), l’introduction de sous-programmes (fonctions ou procédures)...
  • l’onglet Si facilite l’écriture d’instructions conditionnelles.
  • l’onglet Boucles facilite l’introduction de boucles et de techniques usuelles liées (sommation, comptage...).

La moitié gauche de l’interface, remaniée, se compose :

  • de deux onglets d’édition (Editeur1, Editeur2).
  • d’un onglet de documentation (Aide).
  • d’un onglet (Exécution) intégrant dans PluriAlgo des outils externes permettant d’exécuter des programmes Python, AlgoBox...

C) Exécution de programmes

Introduction

Grâce à l’intégration d’outils externes, PluriAlgo peut maintenant exécuter des programmes Python, AlgoBox et CaRMetal. Cela est illustré dans les trois sous-sections éponymes, où je reprends plusieurs exemples traités dans le N°41 et le N°42 de MathemaTICE.

Pour les autres langages, le transfert (avec un copier-coller) des programmes créés avec PluriAlgo vers un logiciel d’exécution externe reste nécessaire. Cela peut être un logiciel installé sur le poste utilisateur ou un outil en ligne.

La première solution a ma préférence car les logiciels installés sur le poste utilisateur ont généralement plus de fonctionnalités. Mais, en consultant un moteur de recherches (pas de publicité !), j’ai découvert que l’offre en ligne était plus riche que je ne l’imaginais : j’ai donc ajouté dans l’onglet Exécution une liste de liens qui sera actualisée.

Python

Un clic sur le bouton Python de l’onglet Exécution fait apparaître un environnement permettant l’écriture et l’exécution de programmes Python :

PNG - 72.1 ko
Figure 2 : exécution de programmes Python

L’exemple traité porte sur l’achat d’un article avec remise conditionnelle (voir N°41). L’onglet Principal (partie droite) indique qu’il y a deux variables à saisir (le prix unitaire et la quantité) et une variable à afficher (le prix total).

Le code obtenu (en cliquant sur le bouton Nouveau) apparaît en partie gauche. La suite de l’exemple est détaillée dans le pdf joint. Le programme final peut être testé avec le bouton Exécuter, qui lance un interpréteur nommé Skulpt [5].

PDF - 200 ko

CaRMetal

Un clic sur le bouton Carmetal de l’onglet Exécution fait apparaître un environnement permettant l’écriture et l’exécution de programmes CaRMetal (sans objets géométriques) :

PNG - 74.2 ko
Figure 3 : exécution de programmes CaRMetal

L’exemple traité porte sur le calcul du volume d’un cylindre (voir N°42). L’onglet Principal (partie droite) indique qu’il y a deux variables à saisir (le rayon et la hauteur) et une variable à afficher (le volume). Il précise également qu’on souhaite introduire une fonction.

Le code obtenu (en cliquant sur le bouton Nouveau) apparaît en partie gauche. La suite de l’exemple est détaillé dans le pdf joint. Le programme final peut être testé le bouton Exécuter, qui lance l’interpréteur Javascript du navigateur web.

PDF - 149.2 ko

AlgoBox

Un clic sur le bouton Algobox de l’onglet Exécution fait apparaître un environnement permettant l’écriture et l’exécution de programmes AlgoBox :

PNG - 98.6 ko
Figure 4 : exécution de programmes AlgoBox

L’exemple traité, intitulé « un problème d’escalier » (voir N°41), conduit à calculer la somme des n premiers entiers. L’onglet Boucles (partie droite) indique comment y parvenir à l’aide d’une boucle Pour. L’exemple est détaillé dans le pdf joint.

PDF - 202.2 ko

L’environnement intégré pour exécuter des programmes AlgoBox est ProgLab [6]. Je remercie son auteur, François Pirsch, d’avoir effectué les modifications qui m’ont permis une meilleure intégration de ProgLab dans PluriAlgo.

D) Conclusion

A moins d’enseigner l’algorithmique avec Javascool, cette nouvelle version de PluriAlgo n’a que des avantages : pas d’installation à effectuer, interface simplifiée et documentation améliorée (navigation avec menus, intégration d’un cours d’algorithmique, travaux pratiques...).

L’intégration d’outils externes (Skulpt, ProgLab) permet d’obtenir, pour les utilisateurs de Python et d’AlgoBox, un environnement pédagogique complet : PluriAlgo facilite l’écriture des programmes et les outils externes permettent de les tester.


notes

[1Voir numéros 41 (article 1) et 42 (article 2) de MathemaTICE.

[2J’ai testé PluriAlgo avec les navigateurs Firefox, Google Chrome, Internet Explorer et Opera.

[3La version précédente de PluriAlgo faisant partie de plate-forme pédagogique Javascool, on trouve donc dans l’interface des caractéristiques spécifiques à Javascool pouvant déranger un utilisateur de PluriAlgo travaillant avec un autre langage.

[4PluriAlgo n’exécute que des scripts CaRMetal sans objets géométriques, c’est à dire du Javascript enrichi de primitives de saisie (Input) et d’affichage (Println). Mon objectif est ici de faciliter l’enseignement de l’algorithmique en lycée, dans le cadre d’un enseignement de mathématiques, avec un potentiel gain de temps grâce à l’utilisation d’un unique langage pour les deux activités.

[5Skulpt est un interpréteur Python écrit en Javascript.

[6ProgLab propose une version Javascript du logiciel AlgoBox.

Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197