Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°18 - Janvier 2010 > Les articles hors dossier > Construire des pièces d’échecs dynamiques avec (...)

Construire des pièces d’échecs dynamiques avec TracenPoche.
Moteur de recherche

Septembre 2009, la rentrée, les grandes décisions, un nouveau projet, des nouveaux élèves. Plus de classe mobile dans ma salle, une salle multimédia de plus en plus utilisée, que faire pour innover ?

Je décide de donner à mes élèves de 6e, dès la première séance, trois adresses de site : Le Matou matheux, le blog de notre projet eTwinning Chess Gateway et TracenPoche (TEP), sans donner plus d’informations.

Découverte en classe entière

Le 22 septembre, première séance de géométrie, les élèves écrivent et dessinent sur leur cahier les éléments de base de la géométrie (point, segment, droite et triangle), mais à chaque fois, je leur montre à l’aide d’un vidéoprojecteur comment les construire avec TEP. Ils sont émerveillés. Deux ou trois élèves disent y être allés d’eux-mêmes. C’est donc très prometteur.

Découverte en groupe en salle multimédia

Le 13 octobre, les élèves seuls à l’ordinateur travaillent sur une fiche (en annexe) comprenant 2 exercices d’introduction, deux constructions qui ont été préparées à la maison. Je prévois un 3e exercice pour les plus rapides.
Le lendemain, je rends la fiche en expliquant qu’il ne s’agit pas d’écrire au hasard « oui » ou « non » mais de ne répondre à la question qu’après avoir réellement « bougé les points ». Il s’agit de traduire un constat d’expérience (avec le logiciel) et non d’une connaissance qu’ils auraient apprise ailleurs. Je réalise que certains sont perturbés par cette manière de faire. Les maths deviendraient-elles une science expérimentale ?
Je propose comme travail pour le mercredi suivant de m’envoyer par mail, pour ceux qui le désirent, le script représentant un échiquier. Pour cela, je leur montre comment enregistrer le script. J’insiste bien en leur disant de ne pas hésiter à me poser des questions s’ils rencontrent des problèmes techniques.

Initiation facultative et échanges par mail

A ma grande surprise, une dizaine d’élèves sur 25 m’envoient leur script en fichier joint ou à l’intérieur de leur message1.

« Bonsoir
Je vous envoie le fichier de l’échiquier.
GUILLAUME » 

Voici des questions qui m’ont été posées par mail ou par oral au cours suivant :

  1. Comment enregistrer le script ?
  2. Comment envoyer en pièce jointe ?
  3. Avez-vous bien reçu mon message ?
  4. Je n’arrive pas à faire un carré.
  5. Tout est cassé quand je bouge.
  6. Comment colorie-t-on les cases ?
  7. Comment cache-t-on les traits ?

Que d’enthousiasme, mais comment répondre à tous ?

Par mail j’arrive à aider les plus débrouillards, mais de toute façon, ce sont surtout ceux-là qui ont fait ce travail facultatif. J’ai appris par la suite que certains n’avaient pas dit à leurs parents que c’était facultatif et que ces derniers avaient dû se plonger eux aussi dans TEP ! Je leur ai alors répondu que j’étais désolée, mais très contente qu’ils aient des enfants aussi consciencieux.
Bien entendu j’ai montré à la classe entière le rajout dans le script pour colorier et/ou rendre invisibles des éléments de leur figure en soulignant le fait que l’esthétique devait être la dernière de leurs préoccupations. Le plus important pour l’instant était de réussir la figure géométrique !

De la géométrie dans la bonne humeur

A la veille des vacances de la Toussaint, je projette un à un les 16 échiquiers (réussis ou non que j’ai regroupés) dans l’article A dynamic chessboard du blog du projet eTwinning. Certains échiquiers ont été améliorés pendant les vacances de la Toussaint.
Pour chaque figure, je déplace les points et ….......... les élèves réagissent d’eux-mêmes selon la déformation des figures. J’invite le lecteur à faire de même.

Ouah !!!!! Théo a même ajouté sa petite touche personnelle.

échiquier de Théo sur le site matoumatheux

En vert c’est joli, mais dommage qu’il n’ait pas enlevé les traits !

échiquier de Léo
Les cases ne sont pas carrées !

échiquier de Mathis

Mais rire général lorsque j’ai bougé quelques points et que j’ai ajouté « Pas facile de jouer sur un tel échiquier, n’est-ce pas Mathis ! ». Mathis fait partie des 10 élèves de cette classe qui viennent tous les jeudis au club d’échecs que j’anime au collège.

Pourquoi l’échiquier de Mathis ne résiste-t-il pas aux déplacements ? Plusieurs élèves qui ont compris d’eux-mêmes l’écriture du script répondent que Mathis a mis de nombreux points n’importe où : tout l’alphabet y passe ! Certains ont deviné que ce sont les coordonnées qui sont écrites entre parenthèses après le mot point. Je leur demande alors quelles consignes ils ont repérées qui empêchent le point de bouger (ou en tout cas pas avec l’ensemble des autres points de la figure). La plupart indiquent intersection, milieu et deux ou trois indiquent symétrique ! La consigne pointsur ne fait pas l’unanimité car cela bouge quand même. Je signale tout de même que ceux qui rencontrent quelques difficultés peuvent utiliser pointsur mais qu’il serait bien de s’interdire le plus vite possible de placer des points n’importe où. TracenPoche est un logiciel de géométrie dynamique et non un logiciel de dessin ! Cette notion commence à faire son chemin mais ce n’est pas encore acquis pour tous, une dizaine d’élèves ne se sont pas encore penchés sur la question. Mais il y a une telle dynamique dans cette classe que je suis sûre que tous prendront goût à cette activité d’ici Noël. En tous cas, je ne vais bientôt plus leur laisser le choix.

Je propose donc, une nouvelle fois de manière facultative, de m’envoyer par mail pour le jeudi 12 novembre, soit leur échiquier amélioré, soit une tour, soit un pion ou un fou. C’est moi qui leur précise ce que j’ai prévu pour eux. J’insiste beaucoup pour que tout le monde participe.

Approfondissement pour tous et entraide

Mon impression sur la classe se confirme car presque tous m’envoient un mail pendant les vacances de la Toussaint, ce qui fait qu’au retour des vacances, je rends le travail obligatoire pour le lundi suivant en leur signalant que nous irons en salle multimédia poursuivre leurs figures qu’ils m’auront envoyées.

Bonjour,
Voici l’échiquier (en couleur).
Il reste deux points que je ne sais pas rendre invisibles.
 Kateline
Bonjour,
 
J’ai refais l’échiquier en tenant compte de ce que vous m’avez dit.
 
Kateline
Cette élève plutôt réservée en classe m’étonne pour la deuxième fois avec la réalisation correcte de cette figure.

tour de Kateline

Je peux enfin féliciter cet élève qui n’a jamais son matériel en classe ! Il est conscient que sa tour se déforme symétriquement certes mais se déforme tout de même. J’ai du mal à lui faire comprendre que cela provient de l’utilisation de pointsur. Comme cet élève a du mal à admettre ses erreurs, je préfère ne pas insister, car réaliser cette figure lui a déjà demandé beaucoup d’efforts. J’espère qu’au cours de l’année, il progressera.

tour de Chadi
Non sans mal ces deux élèves arrivent à construire un quadrillage mobile, certes mais quadrillage tout de même ! L’orthogonalité est conservée, pas les rapports de longueur.

tour d’Arthur et Titouan

Le 16 novembre, nous nous rendons comme annoncé, en salle multimédia. J’ai choisi 5 élèves qui ont fini leurs figures comme assistants. Ils ont en responsabilité 2 ou 3 élèves pour les aider. J’annonce bien les rôles de chacun et je précise qu’il faut m’appeler en dernier recours. Aider ne signifie pas faire à la place de l’autre, mais lui fournir un coup de pouce. Trois assistants parmi les cinq jouent tout de suite leur rôle. L’un d’eux vient régulièrement en début de séance me voir pour demander de l’aide, il a visiblement besoin de se rassurer. La cinquième aura beaucoup de mal à jouer son rôle : elle s’assoit face à l’ordinateur entre ses deux élèves et lève la main pour m’appeler...

- Étape 1 : récupérer le script, mis en ligne sur mon site Le Matou matheux, via le lien déposé sur un article de notre blog,
- Étape 2 : insérer ce script dans TracenPoche
- Étape 3 : vérifier que l’on sait enregistrer une figure TEP
premier couac : cela ne fonctionne pas sur notre réseau ..... et c’est là que j’apprécie d’avoir un peu de « bouteille » dans l’utilisation de la salle multimédia et d’avoir cette année une classe qui se gère très bien
- Étape 3 modifiée : copier le script
- Étape 4 : ouvrir le logiciel Ooowriter et y coller le script
- Étape 5 : enregistrer son fichier dans le dossier Poste de travail/6e4/Travail/Maths/TEP (plusieurs se souviennent de ce qu’ils ont fait en cours de technologie !)

La présence des 5 assistants rend ces étapes accessibles à tous assez rapidement.
Quant aux autres, presque tous jouent le jeu. Certains ont tout de même le réflexe de m’appeler en cas de problème dans la construction de la figure et non de demander à leur professeur attitré. Pas toujours facile d’accepter de se faire aider, surtout par un élève que l’on croit moins bon que soi !

Journée d’Echecs au collège de Liffré (diaporama)

De la satisfaction

23 élèves sur les 25 ont maintenant une de leurs figures en ligne dans l’un des deux articles :
A dynamic chessboard ou A dynamic rook

Ils en sont très fiers, à juste titre.

Que de progrès !

Pour le 08 décembre, prochaine séance en salle multimédia en demi-classe, tous les élèves doivent préparer sur une feuille la figure (tour, pion ou fou que je leur impose) en indiquant à l’aide de numéros et codages l’ordre dans lequel ils pensent construire la figure avec TEP. Ceux qui se sont intéressés dès le début de l’année à TEP réalisent des figures complexes.

Une seule séance suffira à Aëlle pour réaliser ce fou. Les autres élèves devront finir leurs travaux chez eux au cours de la dernière semaine avant les vacances de Noël.

fou d’Aëlle

Cet élève pas très à l’aise en géométrie réussit cette tour.

tour d’Axel
Romane devait faire un fou mais finalement crée ce joli pion.

pion de Romane

Toutes les pièces achevées sont regroupées dans l’article New dynamic pieces, ce qui en motive plus d’un (malheureusement pas tous).
La plus grande difficulté que je rencontre est de leur faire comprendre que je suis prête à les aider par courriel ou à la fin des cours s’ils me le demandent de manière précise. Plusieurs d’entre eux se contentent de me dire qu’ils n’y arrivent pas et considèrent ainsi qu’ils ont fait leur travail.

Rebonsoir
J’ai éseillé pas mal de temp que les point P,R,Q ne bouge plus avec les façons que vous m’avez donné et je n’y arrive pas donc je pourras faire quoi ?
Aurevoir

Et voici ma réponse :

Bonjour,
J’ai dit à plusieurs reprises qu’il faut m’envoyer son script avec les nouvelles modifications pour que je puisse donner un coup de pouce.
Comment veux-tu que je t’aide lorsque tu me dis que tu as essayé avec les conseils que je t’ai donnés puisque je ne sais pas comment tu les as appliqués ?
J’attends donc ton prochain message avec ton script modifié.
Madame Ruhlmann
Les notions de perpendiculaire et de parallèle sont enfin acquises pour Marie.

tour de Marie
Mathis ne s’implique pas du tout dans cette activité alors qu’il a d’importantes capacités. Mais sans doute trop habitué à comprendre de suite, il ne fournit pas les efforts nécessaires devant cet ordinateur qui lui résiste.

tour de Mathis
Arthur ne progresse pas autant qu’il le pourrait car il refuse de demander de l’aide, que ce soit par écrit ou par oral.

tour d’Arthur

J’ai noté sur 5 le travail de chacun en tenant compte des progrès réalisés (par rapport à la dernière activité) et des efforts fournis.

Bilan

Les premières leçons que j’en tire avant même que l’année scolaire soit terminée :
- demander dès le début de l’année l’adresse mail de chaque élève pour éviter d’avoir des messages de parents mais aussi pour que certains élèves n’en profitent pas sur les délais d’envoi de leur première activité
- proposer le logiciel TEP sur clé USB à ceux qui ont une connexion Internet peu stable
- étendre cette manière de travailler à mes 3e qui n’auront plus d’ordi 35 à la rentrée prochaine (ordinateur prêté par le CG 35), mais je m’attends à beaucoup moins de réactivité puisque cette manière de travailler n’est pas du tout répandue dans mon collège
- prévoir une évaluation (sur des figures classiques en salle multimédia) de l’utilisation de TEP au printemps prochain pour mettre en valeur ceux qui ont réellement fait des efforts et qui n’ont pas toujours l’occasion d’avoir de bonnes notes.

JPEG - 109.8 ko
Miniature de l’ouvrage de Jacques de Cessoles (Liber de moribus, XIVe siècle)
PDF - 53.5 ko
Fiche élève
OpenDocument Text - 13.5 ko
Fiche élève

Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197