Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°19 - Mars 2010 > Le dossier du numéro > Brève histoire du B2i

Brève histoire du B2i
(Brevet informatique et Internet) de 2000 à 2008
Moteur de recherche
Mis en ligne le 2 avril 2010, par Gerard Coppin

La maîtrise de l’usage des technologies de l’information et de la communication est attestée par des certifications qui peuvent être acquises au cours de la formation initiale : http://www2.educnet.education.fr/se...

  1. les B2i "école", "collège", "lycée/CFA gérés par l’éducation nationale" pour l’enseignement scolaire
  2. les C2i niveaux 1 et 2 pour l’enseignement supérieur

Création : 2000

Dans le but de soutenir et de valoriser les efforts éducatifs appliqués aux technologies de l’information dès l’école élémentaire, il est instauré [en 2000] un brevet informatique et internet (B2i).
BO N°42 du 23 novembre [1]

Ce premier texte

  • définit les objectifs du B2I,
  • présente un calendrier de mise en œuvre progressive,
  • précise les connaissances visées,
  • indique les modalités de vérification des compétences et les conditions de délivrance de ce B2I.

Il présente d’autre part les compétences requises pour les brevets informatiques et internet de niveau 1 et niveau 2

Extraits : Niveau 1

À ce niveau, l’élève utilise de manière autonome et raisonnée les technologies de l’information et de la communication disponibles à l’école pour lire et produire des documents, pour rechercher des informations qui lui sont utiles et pour communiquer au moyen d’une messagerie. Pour ce faire, il est appelé à maîtriser les premières bases de la culture informatique dans ses dimensions technologique et citoyenne.

Dans ce niveau 1 les compétences sont organisées en cinq domaines.

  • Maîtriser les premières bases de la technologie informatique.
  • Adopter une attitude citoyenne face aux informations véhiculées par les outils informatiques.
  • Produire, créer, modifier et exploiter un document à l’aide d’un logiciel de traitement de texte.
  • Chercher, se documenter au moyen d’un produit multimédia (cédérom, dévédérom, site internet, base de données de la BCD ou du CDI).
  • Communiquer au moyen d’une messagerie électronique.

Extraits : Niveau 2

À ce niveau, l’élève maîtrise l’ensemble des compétences fixées pour le niveau 1 du brevet. En outre, il domine l’utilisation des outils informatiques usuels pour produire, communiquer, s’informer et ordonner sa propre documentation.

Les compétences sont aussi organisées en cinq domaines.

  • Organiser des traitements numériques à l’aide d’un tableur.
  • Produire, créer et exploiter un document.
  • S’informer et se documenter.
  • Organiser des informations.
  • Communiquer au moyen d’une messagerie électronique.

Dépôt de la marque B2I : décembre 2000

À cette occasion la dénomination « B2i - Brevet informatique et internet » a été déposée comme marque, pour le compte de l’Éducation nationale, le 5 décembre 2000 à l’Institut National de la Propriété industrielle. (Son dépôt est publié au BOPI n°01/05 NL Vol. I du 2 février 2001, dans les classes de produits ou services : 9, 16, 38, 41, 42.)

Règlement d’usage de la marque B2i

Cette marque désigne et spécifie les compétences devant être acquises pour obtenir la délivrance du brevet (attestation de compétences pour les élèves) et protège de toute utilisation qui induirait en erreur le public sur la nature, les caractéristiques et l’esprit du B2i . L’utilisation de cette marque est conditionnée selon le règlement d’usage qui suit :

Extraits [2] :

L’acquisition des connaissances et compétences des référentiels du Brevet informatique et internet […]

  • ne fait pas l’objet d’un enseignement spécifique, mais s’effectue [...] dans le cadre des pratiques pédagogiques et apprentissages [...]
  • donne lieu à la délivrance d’une attestation et non d’un diplôme [...]
  • doit s’effectuer dans le cadre d’une utilisation autonome et raisonnée des technologies de l’information et de la communication, témoignant d’une approche critique [...]
  • doit s’effectuer dans le cadre d’un apprentissage à la sécurité, tant vis-à vis de soi que des autres, composé d’attitudes responsables [...]
    Dans tous les cas, la décision de délivrance de l’attestation est de la seule compétence des autorités de l’éducation nationale définies par les textes de référence.

Redéfinitions des domaines : 2006

Circulaire [3]

[Cette] circulaire a pour objet de définir les modalités de mise en œuvre de l’arrêté du 14 juin 2006 relatif aux connaissances et capacités exigibles pour le brevet informatique et internet. Ces modalités remplacent celles qui avaient été définies par la note de service n° 2000–206 du 16 novembre 2000 (BO n° 42 du 23 novembre 2000) relative au brevet informatique et internet (B2i) école et collège ainsi que par l’annexe V de l’arrêté du 25 janvier 2002 relatif aux programmes de l’école primaire.
Circulaire n° 42 du 7 novembre 2006 paru dans le BO n° 42 du 16 novembre 2006.

Elle précise

  • les objectifs du B2i
  • les compétences visées
  • les modalités de vérification des compétences
  • la délivrance des attestations
  • la mise en œuvre.

Compétences visées

Les annexes de l’arrêté du 14 juin 2006 publié au BOEN n°29 du 20 juillet 2006 fixent cinq domaines identiques pour les trois niveaux du B2i :

  • domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail,
  • domaine 2 : adopter une attitude responsable,
  • domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données
  • domaine 4 : s’informer, se documenter,
  • domaine 5 : communiquer, échanger.

Pour chaque domaine et à chaque niveau est défini un objectif, correspondant à la compétence attendue. Cette compétence associe des connaissances, des capacités et des attitudes, évaluées au travers de plusieurs items (cf. les cinq éléments de l’annexe 1).

Modalités de vérification des compétences

Les compétences constitutives du B2i sont donc développées et validées dans le cadre des activités pédagogiques disciplinaires, interdisciplinaires ou transversales menées dans les écoles et les établissements d’enseignement et de formation.
Pour chaque niveau, une « feuille de position B2i », dont le modèle figure en annexe 2 de la présente circulaire, décline les items permettant de valider la compétence visée.

Feuilles de position paru dans le B.O. N°42 du 16 NOV.2006

Tous les enseignants ont vocation à valider

Les items constitutifs des compétences qui figurent dans les feuilles de position du B2i. Ils valident progressivement les items lorsque l’élève ou l’apprenti estime les avoir acquises. Chaque enseignant indique la date, son nom et, au delà du premier degré, la discipline ou l’activité dans laquelle la compétence est validée.

Délivrance des attestations

Au collège, au lycée et dans les CFA et SA gérés par des EPLE, l’attestation du B2i ne peut être délivrée que si au moins deux disciplines figurent sur la feuille de position.
Les modèles d’attestation peuvent être téléchargés à partir des sites

Pour chaque niveau, le B2i est acquis lorsque 80% des items sont validés (en dehors des items optionnels pour ce qui concerne le B2i lycée) et qu’au moins la moitié des items de chacun des domaines est validée.
L’attestation est délivrée par le directeur de l’école sur proposition du conseil de cycle ou par le chef d’établissement sur proposition de l’équipe pédagogique ou du conseil de classe.

  1. B2I et socle commun : 2007

Circulaire n° 2007-011 du 9 janvier 2007 Préparation de la rentrée 2007

Le B2i de niveau collège sert de référence pour le socle commun (Pilier 4) et sera pris en compte dès 2008 dans le diplôme national du brevet
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/42/MENE0602673C.htm

Différents outils de gestion et du suivi des feuilles des élèves sont disponibles afin de faciliter le travail des enseignants ; on peut citer :

  • GIBII (Gestion Informatisée du Brevet Informatique et Internet) développé dans l’académie de Bordeaux et disponible gratuitement
    http://carlo.ac-bordeaux.fr/gibii/v...
  • SITIZ
    Outil développé par l’académie de Nancy-Metz, SiTiZ facilite la gestion des feuilles de position et en garantit leur pérennité en suivant l’élève s’il change d’établissement ou d’école dans l’académie.
    http://www.ac-nancy-metz.fr/documen....

Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197