Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N° 4 - Mars 2007 > Le dossier du numéro > Au début il y avait le tableau noir....

Au début il y avait le tableau noir....
Moteur de recherche
Mis en ligne le 23 mars 2007, par François Chipot

Après 28 années de préparation de cours, dans des cahiers, dans des classeurs, sur des fiches, puis sur des transparents, ensuite à l’aide de mon premier macintosh, enfin je viens de trouver un outil qui me donne totale satisfaction et me permet de préparer, présenter, conserver et modifier tous mes cours dans une simplicité extraordinaire :
le notebook (logiciel qui accompagne le tableau blanc interactif Smart board).
J’enseigne au collège de Saint Vincent de Tyrosse, dans les Landes.

En 2000, au cours d’un stage sur l’utilisation du tableur en cours de mathématiques, le collègue qui organisait la formation nous a présenté un nouvel outil : un tableau blanc interactif. J’ai tout de suite imaginé de nombreuses perspectives avec le TBI.

Puis en 2001 l’opération « un collégien , un ordinateur portable » a été lancée par le Conseil Général des Landes. Chaque professeur, chaque élève de 3° et de 4° reçoit un ordinateur portable. De plus, parmi la dotation fournie par le conseil général, notre collège, comme tous les collèges du département, recevait 3 TBI. Dans mon collège, lors de la réunion de répartition des différents nouveaux équipements, les TBI n’intéressaient personne.

Tout naturellement un TBI a été installé dans ma salle. Il était installé sur un support à roulettes, le vidéo projecteur posé sur une table. C’est comme cela que j’ai appris à utiliser un TBI durant quatre ans et demi. Si un collègue voulait utiliser le TBI, il était possible de déplacer le tableau ou bien je cédais ma salle.... en 5 ans les collègues ont eu la gentillesse de ne formuler que très peu de demandes.

Aujourd’hui, le TBI est fixé au mur, le vidéo projecteur est fixé au plafond, et je travaille à chaque séance avec le TBI. Je sauvegarde toutes les séances.

Notebook

Même sans tableau je continuerai d’utiliser mon ordinateur portable et le logiciel notebook comme fil conducteur pour mes séances en classe. Le responsable de Hypcom (société représentant Smart Board en France nous encourage d’ailleurs à télécharger ce logiciel et à le tester. Même sans tableau et sans vidéo projecteur...

Le représentant de la marque SMART Board en France « offre la possibilité de télécharger/installer gratuitement le logiciel SMART Board software (incluant le Notebook) dans un but de développement des usages pédagogiques. » - Voir ici

Avant tout un TBI c’est un tableau pour écrire et aussi un écran tactile pour utiliser l’ordinateur qui est connecté avec. Les élèves aiment beaucoup aller au tableau avec ce nouvel outil. En sixième durant toute l’année à chaque fois qu’un élève va au tableau il n’est pas rare d’entendre : « la chance, il va au tableau ! »

Un élève chanceux construisant un angle de mesure donnée à l'aide des instruments virtuels ( voir galerie du notebook).

Pour écrire sur le TBI, les élèves ont besoin d’un peu d’habitude, mais après quelques passages au tableau , ils préfèrent le TBI au tableau traditionnel. Heureusement pour moi, car cela me permet d’enregistrer et de sauvegarder le travail réalisé au tableau.

Correction d’un problème de brevet

On constate que les élèves ont sur chaque page la figure sous les yeux

GIF - 39 ko
Correction Brevet (1)
GIF - 48.7 ko
Correction Brevet (2)

Suite du problème : Vous constater que le sélecteur de pages, à droite, est ouvert et vous pouvez voir que les pages 6 , 7 et 8 contiennent déjà la figure, qui permettra à l’élève de rédiger la solution avec la figures sous les yeux, figure sur la quelle il pourra mettre en évidence ( avec des couleurs, en surlignant...) une sous figure ou une situation permettant de résoudre la question posée.

Les pages précédentes montraient que, au départ seule la figure était présente. sur les pages. Mais le Notebook permet des préparations de séances plus élaborées, avec des liens immédiats vers toutes sortes d’applications :
Cabri, Tableurs, Géoplan Géospace, instruments en poches, sites internet etc...

Ces préparations sont simples à réaliser et peuvent être directement présentées aux élèves. Ainsi, comme je suis en partie dégagé de l’obligation d’écrire au tableau, je peux contrôler que la prise de notes se fait correctement par les élèves (orthographe, présentation, construction de figures).

Bien sûr le cours n’est pas figé, tout n’est pas écrit d’avance. Il faut fréquemment intercaler une page afin de compléter, commenter et profiter des réactions des élèves.

Simplement le cours est prêt, avec de nombreux liens possibles, ( tous les les liens prévus ne sont pas utilisés de façon systématique, cela dépend de la progression de la séance). Mais ces liens sont présents et mobilisables par un seul clic.... pas de perte de temps pour les chercher.

Gain de temps également dans la rédaction au tableau. Mais surtout la possibilité de conserver le cours, y compris les modifications, ou les compléments, sur le disque dur de l’ordinateur. Ce qui permet de revenir sur une partie non comprise, avec le ou les tableaux de la séance précédente. Mais aussi cela permet d’améliorer les séances futures sur le même sujet.

GIF - 43.2 ko
Extrait de cours - Symétrie 5ème

Lorsque le lien est activé, la construction du symétrique d’un segment par rapport à un point est réalisée à l’aide du logiciel Instrumenpoche (voir aussi Sésamath).

Il est possible également d’écrire à la main dans une page Word ou Excel et d’enregistrer ces modifications- soit texte, soit image. En voici un exemple :

Ceci sera possible également avec Openoffice.org dans la prochaine version du Smart Board. ( grâce au paramètre des applications d’encre Aware- dans le panneau de configuration de Smart Board )

Pour compléter et pour montrer quelques possibilités du TBI, j’ai réalisé cinq petits films.

La vidéo n°1 : Les outils

Ce petit film présente :
- la possibilité d’écrire, de reconnaissance de caractères, regrouper, dissocier, cloner la page.
- Préparation d’interrogations écrites.

- Un lien vers un autre document (démonstration du théorème de Pythagore) du notebook qui utilise, cloner la page, transparence etc...

La vidéo n°2 : Ca bouge

Un film qui montre les possibilité de cet écran tactile, pour donner davantage de dynamisme à un cours, pour solliciter davantage la mémoire visuelle des enfants.

- Utilisation des outils loupe, projecteur, surligneur, masquer l’écran.

- Utilisation d’un lien vers un autre fichier Smart Board ( Ma première démonstration en 6°) : épaisseur de traits, jeu avec les couleurs, les caches etc...
Utilisation d’un lien vers une construction d’instrument en poche.

La vidéo n°3 : Capture

Pour présenter cet outils qui permet de capturer tout ou partie de l’écran (fonctionne avec tous les logiciels).

Capturer une figure sous Cabri, sous Trace en poche, possibilité ensuite d’écrire par dessus.

La vidéo n°4 : La galerie

Ce film présente quelques éléments de la gallerie du Notebook, parmi plusieurs centaines : Règle, équerre, rapporteur, papier quadrillé etc....

La galerie se télécharge en même temps que le logiciel.

La vidéo n°5 : Comme un film

Pour signaler la possibilité d’enregistrer une série de page comme un film. Mais je préfère passer les pages une à une et commenter, dialoguer avec la classe.

Avantage liés à l’opération :« un collégien, un ordinateur portable »

Enfin, comme les élèves de quatrième et de troisième disposent tous d’un ordinateur portable, il est possible, via le réseau du collège de leur donner toutes les séances enregistrées avec le Smart Board. En particulier, un élève absent peut recevoir sur son ordinateur tout ce qui a été écrit au tableau durant son absence.

Lors des réunions parents professeurs, le TBI permet de montrer aux parents ce qui est écrit au tableau. Certains parents sont contents de découvrir le travail de leur enfant lors d’un passage au tableau, d’autres parents peuvent découvrir que ce qui est copié dans le cahier de leur enfant est bien différent de ce qui se trouvait écrit au tableau...C’est parfois tristement révélateur pour les parents.

Un seul gros inconvénients du TBI : J’ai pris l’habitude de l’utiliser à chaque séance, et il est difficile de s’en passer.

Diaporama :

Maintenant vous pouvez jeter un Å“il sur le diaporama ci dessous qui résume cet article et qui présente quelques copies d’écran utilisant le Smart Board. Vous verrez également au début du diaporama [1]
le seul échec que j’ai rencontré à cause du TBI....

OpenDocument Presentation - 13.6 Mo

notes

[1Attention, lors du téléchargement, votre navigateur peut vous proposer d’enregistrer un fichier .zip au lieu du fichier Open Office Présentation. Vérifiez que l’extension proposée est .odp et non pas .zip. Si ce n’est pas le cas, la changer

Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197