Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N° 4 - Mars 2007 > Le dossier du numéro > Le tablet PC, mieux qu’un Tableau Numérique (...)

Le tablet PC, mieux qu’un Tableau Numérique Interactif ?
Moteur de recherche
Mis en ligne le 23 mars 2007, par Oliver Lahaye

Les outils numériques entrent de plus en plus dans nos classes - ce phénomène devrait largement s’accentuer - et ils modifient considérablement nos pratiques pédagogiques. Beaucoup d’établissements se dotent de tableaux numériques interactifs. Cette solution est à bien des égards intéressante mais il en existe une autre qui mérite d’être étudiée par tous les enseignants qui veulent utiliser facilement un outil numérique en cours. Je vais vous expliquer pourquoi, dans mon établissement, nous avons choisi d’utiliser des tablet PC en classe, quels sont les avantages que nous y trouvons.

Mes réticences à utiliser un TNI

Un petit retour en arrière pour commencer. L’utilisation d’un rétroprojecteurdans mes cours de maths a été une première évolution fondamentale de ma manière d’enseigner. En bon prof débutant je ne percevais pas ce que mes élèves ne comprenaient pas. Le rétro-projecteur m’a permis de me tourner vers eux et donc de m’adapter à leurs réactions, à leurs regards et à leurs attitudes. Enfin je percevais les points d’achoppement et mes élèves voyaient que je m’intéressais à eux et pas uniquement à toutes les équations mystérieuses portées au tableau. Après plusieurs années d’enseignement je reste convaincu que la position face aux élèves favorise les échanges avec la classe et donc l’apprentissage.

L’utilisation d’un TNI m’a longtemps attiré mais plusieurs points me posaient problème . Vous aurez compris que je n’étais pas pressé de tourner de nouveau le dos à ma classe. Les fabriquants de TNI ont d’ailleurs conscience de ce problème puisqu’ils proposent, pour la plupart, dans leur catalogue une console (écran à stylet interactif ou ardoise sans fil) qui permet de rester face au public. Cette option m’a toujours épaté car elle rends complètement inutile le TNI sans offrir les performances d’un tablet PC.

De plus, quand j’utilise un vidéo-projecteur ou que je manipule un TNI, je suis gêné par l’ombre portée sur l’image. Je trouve aussi que l’image est éblouissante et n’est pas très lisible pour celui qui est au tableau. Autre souci : introduire un nouveau matériel implique un temps de prise en main et de formation pour le maîtriser. L’installation physique du TNI n’est pas non plus évidente surtout s’il doit être déplacé d’une salle à l’autre. Dans mon collège, il faudrait déplacer tous les vidéo-projecteurs fixés au plafond car ils sont trop éloignés et l’image est trop grande. Tous ces problèmes ne sont pas insurmontables mais bien réels.

Le Tablet PC

Notre établissement a été doté de tablets ? PC en 2005 et ceci s’avère être une excellente alternative au TNI.

Qu’est-ce exactement qu’un tablet PC ? Un ordinateur portable équipé d’un écran tactile et d’un stylet. Celui-ci peut remplacer la souris ou le touchpad et il permet d’écrire sur n’importe quel fichiers imprimable « au stylo »(on parle alors d’encre numérique) ou en utilisant un panneau de saisie. Pour schématiser grossièrement, c’est un pocket PC qui a les performances et les qualités des meilleurs ordinateurs portables. Cette publicité en présente le fonctionnement. Sa prise en main est évidente pour tous ceux qui savent se servir d’un PC, elle est même souvent plus intuitive. La manipulation des logiciels de géométrie est un vrai bonheur car les constructions sont très naturelles. Il existe des logiciels qui sont optimisés pour tablet PC comme par exemple Fun With Construction et Encarta Maths . Le premier ressemble à Instrument’poche mais les outils se manipulent entièrement au stylet. Le second reconnaît les écritures mathématiques et les traite : par exemple, vous écrivez l’expression d’une intégrale de fonction à la main et il vous la calcule, même chose avec des équations ou une exponentielle de matrice (valeurs approchées et exactes en donnant les étapes et les règles de calculs).

GIF - 68 ko
Copie d’écran de Fun With Constructions avec le clavier virtuel

Mon utilisation des TNI est encore assez limitée mais de tout ce que j’ai vu, quasiment rien ne m’a semblé infaisable sur tablet. Les fabriquants de TNI éditent chacun leurs logiciels propriétaires, ce qui semble limiter à mes yeux les évolutions possibles alors que les logiciels pour tablet PC commencent à se développer.

Un tablet PC et un vidéo-projecteur en classe

Mon tablet PC se déplace avec moi dans mon cartable à l’intérieur (j’ai la chance de travailler dans 5 salles différentes) et à l’extérieur de l’établissement. Quand je rentre en cours, je le connecte au vidéo-projecteur, en WiFi si possible ou en le plaçant sur la station d’accueil ou encore par la sortie vidéo. Il n’y a aucun calibrage à effectuer, l’utilisation est immédiate et la taille de l’image n’est pas limitée. Je me place face à la classe, en général à côté du tableau pour rendre le document complètement visible. J’utilise parfois les feutres pour mettre en évidence une partie du document. La touche « picture mute » de la télécommande du vidéo me permet alors de cacher le reste du document. On a tous fait ça sur des figures géométriques complexes en éteignant le rétroprojecteur. Il m’arrive de circuler avec le tablet et de le confier aux élèves. Le vidéo-projecteur étant coupé, l’élève qui a terminé son travail peut alors commencer la correction « au tableau » sans que les autres ne puissent le voir.

Quelque soit le document imprimable utilisé, il est possible de l’exploiter à partir du logiciel d’origine ou de le transformer en une « note journal » pour travailler dessus à l’encre numérique. Cette transformation se fait à l’aide d’une imprimante virtuelle installée d’origine sur tous les tablets PC. Bien sûr le document final peut être enregistré, imprimé ou distribué sous format PDF. Dans l’absolu, plutôt que de remplir le cahier de texte, le professeur peut enregistrer l’intégralité de ce qui a été écrit au tableau et le rendre accessible aux élèves et à leurs parents via un Espace Numérique de Travail par exemple.

GIF - 47.5 ko
Copie d’écran à partir d’un document texte converti en note journal

Prise en main

Tous les collègues qui utilisent un tablet PC ainsi apprécient de disposer d’un outil performant et de toujours travailler avec le même environnement. Ils n’ont pas de nouvel outil à prendre en main, pas de contenu à transférer de salle en salle avec une clé USB qu’on risque d’oublier et ils apprennent à se connecter au vidéo-projecteur en quelques minutes. Le seul effort d’adaptation à faire est lié à la différence de taille entre le support sur lequel l’enseignant écrit et l’image lue par les élèves, différence qui est déconcertante au départ.

Question d’argent

Le coût d’un tablet PC performant est sensiblement plus élevé que celui d’un portable classique mais il faut la comparer au prix d’achat d’un portable et d’un TNI pour l’usage qui nous concerne ici.

Les limites ou les progrès à faire

Même si les premières tablettes numériques furent mises sur le marché par Apple, il n’est pas possible d’utiliser l’encre numérique avec un autre système d’exploitation que Windows XP Tablet Edition ou Vista pour l’instant. Vivement que les « linuxiens » et les « mac-users » se mettent à l’encre numérique !

Sur Office 2007, il est possible d’annoter les documents sans passer par l’imprimante virtuelle. Il faudrait que cela soit possible avec tous les logiciels, ceux de géométrie en particulier. Pouvoir exploiter les documents sous forme manuscrite et dactylographiée simultanément est vraiment un progrés à faire, les TNI sont sans doute meilleurs sur ce point.

Les fabriquants de tablet PC ne visent pas encore vraiment le grand public et leur stratégie de communication se concentre sur le marché des entreprises.

Tous les tablet PC ne sont pas équipés de lecteur optique, il faut utiliser un lecteur externe.

Pour finir

D’autres enseignants ont fait le choix d’utiliser un tablet PC en cours et je vous invite à lire deux comptes -rendus disponibles sur internet :

- Document de Frédéric MARQUENET
- L’utilisation du Tablet PC en cours de Mathématiques - choisir la fiche Maths -B. Egger

Pour être vraiment informé de l’actualité du tablet PC, le site incontournable est Tabletpc’corner. Vous y trouverez plein d’info techniques et un article sur une autre expérimentation avec les tablets PC à laquelle nous participons .

L’utilisation du tablet PC est pour moi devenue quotidienne et le duo tablet PC/vidéo-projecteur s’impose comme une excellente solution pour travailler en classe avec un document numérique pour les facilités d’utilisation qu’il présente, son excellente mobilité, les performances du matériel et des logiciels et surtout son intérêt pédagogique. Pour être complétement objectif et de bon conseil, il faudrait que je connaisse mieux l’usage des TNI mais, que voulez-vous, je n’arrive pas à lâcher mon tablet PC... Je vous invite donc à manipuler ces deux outils avant de faire votre choix. Si quelqu’un souhaite venir dans la proche banlieue du Havre pour voir fonctionner notre matériel, qu’il n’hésite pas à me contacter.


Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197