Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°30 - Mai 2012 > Un exemple d’utilisation de manuel numérique en (...)

Un exemple d’utilisation de manuel numérique en mathématiques
Moteur de recherche

Depuis la rentrée 2012 l’établissement où j’enseigne, le collège Monplaisir de Vandœuvre-lès-Nancy, dispose des manuels Sésamath de la 6e à la 3e tant en version numérique qu’en version imprimée. Comment et pourquoi avons-nous fait ce choix ? Que faisons-nous avec les manuels numériques ? Ce sont là les idées que je vais tenter de vous exposer.

Naissance du projet

Durant les années scolaires 2004-2007 les professeurs du collège, toutes disciplines confondues, ont observé une forte dégradation des manuels imprimés ainsi qu’une perte de plus en plus fréquente de ces manuels. Le contexte de l’établissement explique en partie cela : c’est un collège de banlieue de grande ville, à forte population défavorisée (à titre d’exemple, sur la période 2005-2011 entre 30 à 50 % d’élèves entrant en 6e ont un an de retard alors que les taux de réussite au D.N.B. varient de 55 à 75 %) peu incline à respecter le matériel scolaire. De surcroît, le transport de manuels dans des sacs peu solides et souvent maltraités (!) amène les manuels à se dégrader rapidement. Le rachat systématique pour conserver des collections utilisables devenant particulièrement onéreux, les équipes pédagogiques d’alors ont été invitées à réfléchir à des solutions.

Après réflexion et concertation, l’équipe de mathématiques a proposé de passer progressivement aux manuels Sésamath pour 2 raisons :

  1. l’existence d’une version numérique gratuite : afin d’éviter les dégradations dues notamment au transport, le choix a été fait de proposer la version numérique à domicile et de conserver les manuels imprimés en classe.
  2. le coût du manuel imprimé : pratiquement inférieur de moitié à celui des ouvrages des autres éditeurs, le remplacement des collections serait moins onéreux. De plus, le manuel imprimé devant être utilisé en classe, il n’était pas besoin d’acheter des séries complètes. Un achat de 75 % des effectifs d’élèves permet de disposer de quelques manuels imprimés pour la permanence, le C.D.I., etc.

Ainsi, l’établissement est passé en 5 années aux manuels Sésamath suivant un plan pluriannuel : rentrée 2007 pour le niveau 4e, rentrée 2008 pour le niveau 3e, rentrée 2010 pour le niveau 6e et enfin rentrée 2011 pour le niveau 5e.

Choix pédagogiques pour un mode de fonctionnement réfléchi

Lieu d’utilisationObjectif
Manuel imprimé Dans les salles de classe. Permettre la différenciation en classe.
Manuel numérique À domicile ;

Dans les salles de classe équipées d’un vidéoprojecteur.

Réduire les dégradations et pertes de manuels imprimés ;

Alléger les cartables ;

Amener les élèves à utiliser régulièrement les TICE à domicile.

Le fait d’avoir choisi de disposer du manuel imprimé en classe permet de privilégier la différenciation en classe : le professeur peut proposer du travail tiré du manuel à des élèves aisément en distribuant les manuels entreposés dans une armoire de la salle. Ceci est nettement plus difficile, voire totalement impossible, avec un manuel numérique. Ce dernier est fait pour un usage individuel (écran d’ordinateur) ou pour un usage collectif (projection), mais ne convient pas à une différenciation en classe.
La mise à disposition du manuel numérique à domicile a posé quelques difficultés qu’il nous a fallus résoudre :

  1. Famille sans ordinateur : distribution d’un manuel imprimé destiné à rester à domicile ;
  2. Famille avec ordinateur mais sans accès internet : distribution d’un cédérom avec le manuel numérique ;
  3. Fratrie : rencontre des familles et dialogue sur l’organisation du temps de travail des enfants ;
  4. Parents en retrait vis-à-vis des usages d’internet par les enfants : rencontre des familles et dialogue sur l’intérêt de l’utilisation d’un manuel numérique.

Aujourd’hui l’accès au manuel numérique se fait par le biais d’un connecteur au sein de l’ENT régional Place. Les élèves sont alors automatiquement connectés à la version élève du manuel de leur niveau, mais peuvent aussi accéder au manuel d’un autre niveau, alors que les professeurs accèdent aux versions professeur incluant les corrections.

Accès élève au manuel de 3e
Accès professeur au manuel de 3e

Le long à gauche chacun trouve les accès aux autres manuels sous forme d’icônes colorées.

Les usages des manuels numériques

Pour les élèves ces usages à domicile sont multiples et apportent une plus-value pédagogique importante :

  1. accès aux compléments du manuel, comme des figures dynamiques et feuilles de calcul, liens internes vers des aides, des définitions ou des propriétés, liens externes vers d’autres ressources internet ;
    Exemple de liens vers les compléments sous forme d’icônes en haut du document :

    Typologie des compléments :
Icônes de l’exemple ci-dessus :
Autres compléments existants :
2. accès aux manuels des autres niveaux notamment pour retrouver des méthodes, des définitions, des propriétés, etc.

Les élèves peuvent être amenés à imprimer à domicile certains documents issus du manuel numérique. C’est notamment particulièrement pratique lorsqu’il s’agit de travailler sur une figure proposée par le manuel ou la compléter. Il arrive également à certains (encore une minorité) d’imprimer les énoncés des exercices pour les coller dans le cahier d’exercices et effectuer le travail au fur et à mesure des questions posées.

Pour le professeur les usages sont également variés :

  1. mise en lien directe vers un élément du manuel dans le cahier de textes numérique par copié/collé de l’adresse ;
    Exemple de saisie dans le cahier de textes de 3e avec lien vers un rappel précis dans le manuel de 4e :

    Vision du travail par l’élève :
  2. utilisation des compléments du manuel en projection ;
  3. intégration des contenus du manuel dans des documents numériques personnels ou des pages de Tableau numérique interactif (i.e. paperboards) pour les corrections.
    Exemples d’intégration dans des paperboards :
  • découpage des énoncés et ré-assemblage,
  • annotations pour aider à la compréhension,
  • corrections après chaque question

Un bilan

Bien que cela puisse surprendre, et même dans un établissement globalement défavorisé, les élèves et les parents sont globalement demandeurs d’usages réfléchis et justifiés du numérique. L’introduction d’un manuel numérique à domicile ne pose pas réellement de problème et permet tout à la fois de préserver les manuels imprimés, d’alléger les cartables et d’introduire l’utilisation du numérique scolaire à domicile.

Ce manuel numérique permet aux élèves d’utiliser comme ils le veulent les exercices pour des impressions, des découpages et des collages, mais aussi d’accéder aux manuels d’autres niveaux de manière autonome ou sous la conduite du professeur pour retrouver des éléments de cours ou des méthodes oubliées.

L’utilisation en classe avec vidéoprojection est également profitable pour des corrections dans un logiciel de Tableau numérique interactif qui peuvent ensuite être mises à dispositions des élèves dans un E.N.T., et pour l’utilisation des ressources complémentaires que sont les feuilles de calculs, les figures de géométrie dynamique, etc.


Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197