Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°70 - Mai 2020 > La crise du Covid-19 à l’École Européenne de (...)

La crise du Covid-19 à l’École Européenne de Varèse, en Lombardie
Moteur de recherche
Mis en ligne le 21 mars 2020, par Christophe Alpacca

Cet article est repris du site https://www.ludomag.com/, avec l’autorisation de l’auteur, Christophe Alpacca.

Christophe Alpacca est coordonnateur des enseignants de mathématiques à l’Ecole Européenne de Varèse, Italie.
Il a entrepris un travail d’envergure d’enseignement des mathématiques au moyen de séquences vidéos qu’il produit, ainsi que ses élèves.

Voir cet autre article de Christophe Alpacca (il n’a pas attendu le Covid-19 pour introduire le numérique dans son enseignement, cela explique la réactivité à l’événement)

A l’Ecole Européenne de Varèse, en Lombardie, cela fait près de trois semaines que nous enseignons à distance.

La mise en place n’est pas chose aisée même si cela fait plus de 4 ans que nous avons mis un projet iPad en place en section francophone, en mathématiques et français, Madame Benhassine et moi. Nous avons pu, à cette occasion, nous familiariser avec l’outil et surtout les applications, en particulier Notability.

Nous faisons cours en classe avec notre iPad vidéoprojeté sur un tableau interactif depuis près d’un an. L’Apple Pencil est donc notre craie et notre iPad notre tableau.


Cet outil permet une grande interaction avec les élèves et un gain de temps car les travaux d’élèves sont soit pris en photos ou envoyés directement au professeur par Airdrop et vidéoprojetés et corrigés devant les élèves sur la tablette du professeur, sur Notability.

Depuis deux semaines, nous avons pu réinvestir notre savoir-faire dans les cours à distance grâce à l’application TEAMS, disponible gratuitement pour les enseignants comme pour les élèves sur Office 365.

En effet, en utilisant TEAMS, il est possible d’utiliser la tablette du professeur avec partage d’écran.

 

Ainsi, les élèves peuvent assister en vidéoconférence à un cours à l’identique de celui que nous ferions en classe. Avec TEAMS, nous avons la possibilité de continuer notre cours comme nous le faisions en classe et comme nous avions habitué les élèves. Nous avons vu qu’il existait de nombreuses plateformes avec des cours déjà préparés mais ils ne correspondent pas forcément au programme ou à notre manière d’enseigner. Ceci dit, ils peuvent ponctuellement servir.

La vidéoconférence permet de toutes façons, quelles que soient les ressources pédagogiques utilisées, de faire le point une à deux fois par semaine avec ses classes.

Après de nombreux retours de collègues submergés par le travail et par de multiples envois de mails et de devoirs d’élèves, j’ai réalisé une vidéo explicative sur Youtube, qui figure ci-dessous, pour permettre aux collègues intéressés de pouvoir s’initier aux vidéoconférences sur TEAMS aisément.

Cette vidéo est utile pour ceux qui détiennent une tablette mais aussi pour ceux qui souhaitent travailler sur ordinateur. Bien sûr, il est plus intéressant de faire une vidéoconférence sur tablette avec un stylet car cela permet de compléter, de glisser des commentaires ou de surligner un document préparé en amont devant les élèves. C’est un outil indispensable qui rend les explications du professeur beaucoup plus claires, moins abstraites.
Cela permet aux élèves de suivre plus aisément le discours du professeur et les séances deviennent, selon eux, moins fatigantes qu’un échange sans partage d’écran.

La vidéoconférence, sur TEAMS ou à l’aide d’une autre application, est selon moi, indispensable car les élèves ont besoin de conseils de leur professeur, cela les rassure beaucoup, pendant cette période inédite de l’année scolaire, d’entendre ou de voir leur professeur, d’entendre les conseils du professeur. De plus, cela les cadre, rythme leur travail de la semaine. Et bien sûr, cette vidéoconférence qui ressemble à un cours conventionnel est très appréciée par les élèves, plutôt que de crouler sous de multiples mails ou envois de documents qu’il faudrait gérer en autonomie.

Évidemment, le travail en amont pour réaliser une vidéoconférence est indispensable.

Il ne faut pas oublier qu’avec partage d’écran, le moindre mouvement sur l’iPad est perçu par les élèves, il faut donc bien préparer vos documents ou exercices, voire les corrections aussi pour ne pas se perdre devant les élèves. Cela demande donc une bonne organisation.

En cours, nous pouvons bloquer la projection, en vidéoconférence c’est plus délicat car multiplier la désactivation et l’activation du partage d’écran risque de faire perdre la connexion avec les élèves. Il ne faut pas oublier que de nombreux utilisateurs peuvent faire des visioconférences en cette période délicate que nous connaissons, d’autant que les pays ferment leurs écoles les uns après les autres.

Afin de ne pas surcharger le travail à faire durant la semaine, des professeurs ont décidé de faire en moyenne deux vidéoconférences par semaine et par classe. Cela exige déjà beaucoup d’efforts. Les autres cours se feront en autonomie, soit par des exercices créés par les professeurs eux-mêmes, soit par des exercices piochés sur des sites de professeurs, par exemple.

A cette occasion, je remercie, entre autres, le site mathsenligne que j’utilise depuis des années et le lycée Notre Dame de La Merci de Montpellier qui apporte les corrections aux exercices de mathsenligne.

Après avoir sondé mes élèves, le rythme imposé par ce fonctionnement semble leur convenir et nous avons décidé de créer avec ma collègue de français Mme Benhassine un document pour proposer aux collègues un mode de fonctionnement dont ils pourraient, s’ils le souhaitent, s’inspirer. Il était important, après une semaine d’expérience, de proposer un cadre aux parents et aux élèves pour que le travail à distance, lors des vidéoconférences, se passe le mieux possible. Ce document est ci-dessous et notre directrice Ariane Farinelle, que nous remercions, a pris soin de le transmettre aux collègues et de le diffuser aux directeurs des Ecoles Européennes.

 

Voir le document complet

Bien sûr, il y a bien d’autres fonctionnements possibles et peut-être qu’après plusieurs semaines de fonctionnement, il y aura certaines évolutions, en particulier dans l’évaluation des élèves.
Jusqu’à maintenant, pour éviter les fraudes ou les concertations entre élèves, je n’ai évalué que ponctuellement les élèves, à l’oral, en direct, avec micros coupés pour les autres élèves.

Mais ce procédé ne permet pas, à ce jour d’évaluer chaque élève. Je demande, pour un meilleur suivi, à certains élèves de m’envoyer leurs travaux que j’évalue. Ces travaux peuvent constituer une introduction au cours suivant et faire l’objet d’une correction collective.

J’espère que cet article permettra à certains d’avoir envie de s’essayer aux vidéoconférences afin de varier les activités ou travaux proposés aux élèves et surtout de proposer un cours le plus fidèle à celui qu’ils auraient proposé dans d’autres circonstances.

Enfin, je souhaite à tous les collègues enseignants beaucoup d’énergie et de créativité dans cette période exceptionnelle et difficile car donner des cours à distance et de manière aussi soudaine est un surcroît de travail et de fatigue.

Bon courage à tous, élèves, parents et enseignants !

 

Plus d’infos et liens utiles :

Mise en place d’une Vidéoconférence sur TEAMS avec partage d’écran sur iPad (avoir au préalable téléchargé l’application TEAMS pour iOS), fichier PowerPoint
Lien vidéo : youtu.be

Chaîne YouTube Christophe Alpacca (alimentée par le professeur et ses élèves)

Chaîne YouTube Mouni Benhassine (alimentée par le professeur et ses élèves)

Témoignages de parents et d’élèves :

Témoignages d’élèves

Gabriel, élève de S4 (classe équivalent à la 3ème en France) : «  C’est super ! C’est presque comme une leçon normale. En plus l’envoi du cours sur TEAMS nous permet de le sauvegarder et de l’imprimer et de le coller dans notre cahier.  »
Charlotte, élève de S2 (classe équivalent à la 5ème en France) : «  Je trouve que les cours à l’école sont mieux que les cours à distance car ça charge un peu, mais ça va . »
Jeanne, élève de S2 : «  C’est compliqué de s’organiser ou de faire cours si le prof n’est pas devant soi. Je n’aurais jamais pensé dire ça, mais je préfèrerais aller à l’école.  »
Alexia, élève de S2 : «  oui c’est vrai que les cours à l’école sont peut-être plus complets mais je trouve que vous avez réagi rapidement et que nous continuons les cours de la meilleure façon possible dans cette situation en plus ça nous permet de garder un contact tous ensemble ce que des e-mails ne feraient pas.  »
Bérénice, classe de S6M5 (classe équivalent à la 1ère scientifique) : «  Moi je trouve que votre mode de fonctionnement pour les cours à distance est très pratique. On est presque comme dans un cours normal. Vous nous donnez des exercices à faire en « classe » et vous nous laissez « en discuter » entre nous avant de reprendre la parole pour les corriger via votre iPad. C’est très commode. Un peu stressant pour les mini tests en début de cours, mais sinon c’est chouette.  »

Témoignages de parents

«  Bonjour Mr Alpacca,
Ma fille est ravie de vos cours, elle arrive à suivre car elle ne m’a jamais demandé une explication.
Mon fils est aussi très satisfait de vos cours me dit-il.
Tous les deux me disent que vous êtes le seul à donner un support de cette qualité.
Le maintien d’un contact par visio est important pour que les gamins gardent le rythme et la motivation. Bravo à vous !
Cordialement et gardons le moral et la santé 
C. E.  »

«  Cher Monsieur Alpacca,
Je tenais seulement à vous remercier pour avoir pris la situation en main avec une grande efficacité. Évidemment les cours à distance ne remplacent pas les cours en présence mais il me semble que vous réussissez à faire progresser vos élèves et à leur assurer un réel soutien.
Ma fille en tout cas est contente de ces rendez-vous réguliers, je sens que cela lui procure un lien avec le reste du groupe plus consistant et normalisant que les « chats » sur WhatsApp avec ses amies.
Encore un grand merci pour tout ce que vous faites pour vos élèves.
Bonne soirée et bon courage.

Bien cordialement,
S.F.  »

«  Merci Monsieur Alpacca ,

Excellente initiative .
J’ai de très bon feedbacks de mon fils.
Et je pense que c’est super pour les enfants de pouvoir garder un lien avec leur professeur .
Bonne soirée !
V.P  »

«  Bonsoir Monsieur Alpacca,
Tout d’abord merci pour vos cours, ma fille est vraiment ravie.
Quelques commentaires de sa part,
Elle apprécie de retrouver la routine de la classe :
-l’appel
-les cours sur l’iPad, le fait d’avoir un support visuel aide beaucoup pour la clarté du cours.
Ma fille trouve que le support visuel l’aide à rester attentive et concentrée.
Elle apprécie également la possibilité d’y revenir grâce à l’enregistrement qu’elle peut retrouver en ligne.
Bref elle est très contente de vous retrouver vous et ses camarades dans un moment qui lui paraît peut-être presque normal.

Bon courage pour la suite et merci encore pour votre travail.

C.M  »

Bonjour,

à toutes fins utiles, voici un témoignage de parent.

« Déjà 2,5 semaines de confinement à la maison, et les télé-études, comme le télétravail, sont un élément important de la routine qui s’est installée dans le foyer.
Après des débuts assez chaotiques (connexions à la plateforme saturées, enseignants ne sachant pas immédiatement comment organiser les enseignements à distance, instructions envoyées par mails ou sur deux plateformes différentes, au choix !), chaque matière prend désormais sa vitesse de croisière et les enfants leurs habitudes d’apprentissage.
Le cours de mathématiques semble particulièrement bien structuré et vivant : en plus des devoirs à la maison (pas trop lourds), la semaine est rythmée par deux vidéoconférences planifiées aux heures habituelles de cours, pendant lesquelles l’enseignant effectue son cours en partageant avec les élèves l’écran de la tablette. Comme d’habitude, les élèves prennent des notes et sont régulièrement interrogés. Les copies d’écran peuvent ensuite être imprimées comme support de cours. Mes garçons en quatrième et deuxième secondaire à l’École Européenne (l’équivalent de la 3ème et de la 5ème en France) me disent que c’est (presque) comme un cours normal. »

Bon courage pour la suite, 
F. M »


Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197