Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°18 - Janvier 2010 > Les articles hors dossier > Des « Mathcritiques » aux Antilles.

Des « Mathcritiques » aux Antilles.
Moteur de recherche

Alain Magen est une des fortes personnalités de l’IREM d’Antilles-Guyane. Le site qu’il vient d’ouvrir (il est encore en chantier) porte un nom qui est un véritable programme : Mathcritiques est tout, sauf un site ronronnant et politiquement correct. Voyez sa page d’accueil. Alain Magen écrit :

« Cette merveille peinte par MAGRITTE, qu’il a nommée " les promenades d’Euclide " illustre bien les deux voies que nous suivons tous, enseignants réels.

Une voie que nous parcourons avec l’élève réel, concret.
Et l’autre, une construction avec l’image de cet élève, un élève "moyen", des programmes ou de l’institution .
En fait, ce sont des représentations de ces trajets, qui ne se ressemblent, en réalité, pas du tout.
Mais leur tableau a l’air de coller un peu avec le réel par les "bords" . Mais ces deux images nous cachent aussi ce réel, l’illusion restant complète.
C’est au décryptage des rapports de ces élèves différents avec l’élève réel que ce site voudrait contribuer.
Les outils pédagogiques courants sont faits pour et à partir de l’élève moyen fantasmé par chaque degré de l’institution.
L’objet de ce site est de parler du premier, Abel Dupont, qui a eu l’appendicite quand on enseignait la division, la scarlatine pour la leçon sur PYTHARORE, dont le père est chômeur et qui passe la moitié de son temps à jouer de la guitare. Il a été tué par son frère, Caïn Dupont, avec notre complicité parfois. »

Retrouver l’élève réel, Alain Magen s’y emploie depuis de longues années.
Il s’interroge : comment vient le sens en maths ?
 

Dans variables, inconnues, noms, paramètres, indéterminées, il questionne le signe mathématique, avec le secours de Magritte, personnage clé du site.

Il invite à se souvenir des belles choses, en compagnie de Proust, d’Aragon, de Rabelais, de Poincaré. Alain Magen a une approche spontanément transdisciplinaire (a-disciplinaire serait plus juste).

Il construit une petite fabrique de problèmes et tente une définition commune des exercices et des problèmes.

Il fait l’éloge de l’imprudence et de la désobéissance en maths !

Ceux qui l’ont lu dans les revues papier retrouveront le projecteur rhétorique et la métaphore de l’iceberg.

Le blog est très engagé (et pas qu’en maths...), comme l’est son auteur, passionné de maths et de leur enseignement et ouvert sur le vaste monde de la pensée, le vaste monde tout court.

Ne boudez pas la rubrique le plaisir en maths : « Pour moi, comme pour beaucoup, les mathématiques sont une école du désir et du plaisir. D’abord parce qu’elles en procurent . Ensuite parce qu’elles ne vous transforment en tant qu’être humain que si leur pratique s’appuie sur ces deux émotions ».

La suite est ici : bonne promenade antillaise.
Promenade critique, bien entendu !


Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197