Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°12 - Novembre 2008 > Un cahier de textes sous forme de blog

Un cahier de textes sous forme de blog
Moteur de recherche

L’idée de créer un site pour accueillir mes fiches me trottait dans la tête depuis depuis un certain nombre d’années. Je visitais de nombreuses pages sur internet et j’avais très envie de publier moi-même pour renvoyer l’ascenseur.
Comme je n’étais pas suffisamment experte pour créer de toutes pièces mon propre site, je faisais quelques expériences toutes avortées...
C’est alors que ma fille créa son blog avec une facilité déconcertante et que les cahiers de textes se mirent à fleurir sur la toile alors qu’ils étaient régulièrement égarés en classe. Je me suis dit alors que je pouvais commencer par ça : un cahier de textes sous forme de blog !

J’y voyais de nombreux avantages :
- Au lieu d’avoir à tenir un cahier de textes personnel, j’aurais tout sur le support informatique à portée de main au lycée comme à la maison...
- Mes élèves comme leurs parents pourraient retrouver les informations à tout moment...
- La possibilité de faire des commentaires faciliterait les échanges....
- Je pourrais joindre mes fichiers...

Je me suis donc lancée en fin d’année scolaire il y a deux ans après avoir demandé à mes élèves si ça les intéresserait.
Ceux qui étaient équipés d’internet étaient enthousiasmés, les autres (très peu nombreux) moins mais savaient qu’ils pouvaient tout de même y accéder du lycée...
J’ai donc créé mon blog-cahier de textes sur over-blog.com
L’administration s’est avérée très facile et j’ai rapidement maîtrisé la mise en page et la publication des articles. Plus difficile a été la mise en ligne des fichiers, les formats acceptés étant essentiellement des formats d’images plus adaptés à des photos...
J’ai donc cherché un hébergeur qui acceptait les pdf pour insérer des liens dans mes pages.
Cela m’a donc pris beaucoup plus de temps que prévu avant de pouvoir faire ce que je voulais... Passé l’apprentissage, je me suis organisée pour que ce cahier de textes me libère du temps plutôt qu’il ne m’en prenne. Je l’alimentais donc dès mon retour chez moi. Au début, comme je faisais très attention à ce que j’écrivais et à l’aspect esthétique, je passais plus d’une heure à le compléter... Avec un peu d’habitude, quelques minutes ont fini par suffire.

J’y trouve maintenant mon compte :
- Je peux imprimer mon cahier de textes et le coller dans le cahier de textes de la classe dès que je l’ai sous la main !
- Les élèves ainsi que leurs parents peuvent retrouver l’essentiel de ce qui a été fait en classe et le travail donné...
- Je peux donner des liens vers des sites intéressants.
- La fréquentation de mon blog est en constante hausse. Les visiteurs de mon site sont essentiellement mes élèves mais aussi les élèves de mes collègues qui ont eu connaissance de son existence. La fréquentation augmente à l’approche des contrôles et du bac de façon notable et diminue considérablement pendant les vacances d’été.

Je ne peux pas dire que, pédagogiquement parlant, ce soit une révolution... Mais cela m’apporte un confort non négligeable :
Tenir un journal de bord a toujours été un fardeau pour moi ! Ma mémoire et la tenue du cahier de textes de la classe me suffisaient amplement... Mais, les années passant, il me devenait de plus en plus nécessaire d’avoir une trace écrite et il devenait de plus en plus difficile d’obtenir les cahiers de la classe à chaque heure de cours... Alimenter régulièrement le blog m’a permis de pallier ces deux difficultés !
Les élèves absents ou étourdis ou inattentifs peuvent consulter l’avancée du cours, retrouver les références données en classe et réimprimer les photocopies perdues à n’importe quel moment. Leurs parents aussi !
Quand je m’aperçois trop tard d’une coquille sur une fiche distribuée, je peux rectifier le tir ! Oui, je suis très étourdie et il m’est arrivé de faire photocopier la mauvaise version d’une fiche (gardée pour faire un brouillon au dos).
Par contre, je n’ajoute pas d’informations non données en classe car cela pourrait favoriser ceux qui consultent le site.
Il faut faire très attention à cela. Un des délégués parents m’avait fait le reproche en conseil de classe de léser les élèves n’ayant pas d’ordinateur chez eux... D’après son enfant, je donnais des informations précieuses sur internet et ceux qui allaient sur le site étaient donc favorisés... Le second délégué ainsi que les délégués élèves ont répondu en cœur qu’il n’y avait sur le site que ce qui avait été dit ou fait en classe Ouf !
Donc, méfiance ! Le cahier de textes en ligne ne doit pas être un complément de cours mais juste un journal de bord...
Le fait que les commentaires sont autorisés permet en outre aux élèves les plus timides de poser des questions... Mais la seule donnée de l’adresse électronique le permettant, ce n’est pas ce qui m’a encouragé à continuer cette année...

Je dois dire que c’est l’enthousiasme de certains parents qui m’a motivée le plus ! Je crois qu’un cahier de textes en ligne répond à beaucoup d’attentes de leur part...
Lors des rencontres parents professeurs, de nombreux parents m’ont dit qu’ils trouvaient que c’était vraiment un plus pour leur enfant. Leurs commentaires se terminant toujours par un « ah.... si j’avais eu la chance d’avoir ce genre d’outil quand j’étais à ta place ! ».
J’ai même eu une maman qui m’a dit que ça lui avait permis de se remettre aux maths (avec Mathenpoche) et qu’elle avait découvert avec émerveillement certains sites dont je donnais le lien (celui de Thérèse Eveilleau en particulier).

Plus récemment, cette année, deux de mes collègues m’ont demandé de leur montrer comment je faisais car elles trouvaient mon blog super sympa et j’ai découvert qu’un de mes jeunes collègues était allé y faire un tour car il m’a parlé des « coups de gueule » qui agrémentent certains de mes articles... Le fait que ça permette aussi de laisser une trace de nos moments d’enthousiasme ou de découragement semble être un plus car ça les rend moins éphémères. Mais, là encore, il ne faut pas en abuser...

Lors de la première réunion avec les parents de la seconde dont je suis professeur principal (33 familles représentées sur 35 !), les parents ont montré beaucoup d’intérêt pour le blog et ont demandé si les autres professeurs en avaient un... Et, devant ma réponse négative, ils ont trouvé cela dommage. Je pense que ce système convient mieux aux parents que le système traditionnel qui les oblige, soit à se déplacer, soit à téléphoner au lycée à des horaires où ils ne sont pas forcément disponibles.

Pour toutes ces raisons, je continue à l’alimenter cette année mais je pense que les deux systèmes sont complémentaires car toutes les familles ne sont pas encore équipées d’un accès internet (même si dans mon lycée, il y en a une très forte proportion)... J’ai recommencé un peu avant la rentrée, comme promis, en mettant des liens vers des pages permettant de réactiver les cellules grises de mes chers élèves !


Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197