Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°44 - mars 2015 > Des représentations chargées de sens, sur le (...)

Des représentations chargées de sens, sur le site de l’INED
Moteur de recherche
Mis en ligne le 13 février 2015, par Gérard Kuntz

Cet article peut être librement diffusé à l’identique dans la limite d’une utilisation non commerciale suivant la licence CC-by-nc-nd : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/fr/legalcode

Le site de l’INED [1] est une mine de documents où les enseignants ouverts et astucieux peuvent trouver idées et inspiration. Un travail interdisciplinaire (avec l’histoire-géographie et les sciences économiques par exemple) rendrait les activités proposées aux élèves plus percutantes encore.

Dans ce parcours rapide du site, nous explorerons en particulier la rubrique Tout savoir sur la population, non sans avoir suivi un moment le fascinant compteur en temps réel de la population mondiale, sur la page d’accueil du site.

La proposition est alléchante [2] :

  • Les chiffres
    Toute la population en chiffres : retrouvez les données sur la population française et mondiale, présentées sous forme de tableaux, et accédez aux bases de données en ligne.
  • Les graphiques et les cartes
    Toute la population sous vos yeux : un atlas, des cartes interactives, une animation sur les migrations et des graphiques interprétés pour visualiser et comprendre les enjeux et les évolutions démographiques mondiales.
  • Les jeux
    Avec le simulateur de population, les animations et les quiz, maîtriser les grands concepts démographiques, des projections aux facteurs de fécondité, devient (presque) un jeu d’enfant.
  • Les mémos de la démo
    Les « mémos de la démo » offrent un panorama des connaissances sur la population, dans des formats courts et accessibles à tous.
    Fiches, analyses et interviews proposent un résumé de l’actualité scientifique, un décryptage des enjeux liés aux questions de population et des outils pédagogiques pour aborder les phénomènes démographiques et leurs évolutions, en France et dans le monde.

Et enfin

Huit thèmes sont proposés, dont Populations du monde , où l’on trouve des vidéos particulièrement intéressantes :

  • Populations du monde (la version intégrale) , puis en vidéos découpées par séquences pour une étude plus fine.
    On y découvre, sur le même graphique, la courbe des naissances et celle des décès. C’est l’occasion de comprendre la signification de ce qui se trouve entre les deux courbes , l’accroissement de la population.
  • La population demain, explosion, implosion, équilibre ?
    Cette vidéo conduit à réfléchir aux scénarios d’évolution de la population mondiale en fonction du nombre d’enfants par femme. Les sujets d’étonnement ne manquent pas. En Terminale, l’établissement des fonctions représentées dans la vidéo devient possible et souhaitable.
    Ici, courbes fonctions, graphiques prennent un sens qui parle à l’imagination des élèves. C’est un aspect important de la question.

Il en est de même dans le thème Ages de la vie, vieillissement

C’est l’occasion d’un premier contact avec la notion complexe de pyramide des âges. La vidéo est (très) succincte, un complément plus technique s’impose : la pyramide des âges représente la répartition par sexe et âge de la population à un instant donné. Elle est constituée de deux histogrammes juxtaposés, un pour chaque sexe (par convention, les hommes à gauche et les femmes à droite), où les effectifs sont portés horizontalement et les âges verticalement. Les effectifs par sexe et âge dépendent des interactions passées de la fécondité, de la mortalité et des migrations, mais la forme de la pyramide et les variations de celle-ci avec les années sont avant tout tributaires des variations de la fécondité.

Mais la partie Jeux du site propose une simulation très riche et sophistiquée.

On y trouve une pyramide des âges paramétrable qui est un vrai joyau. Elle offre :

  • Une simulation ONU (avec toutes les données statistiques sous-jacentes, par zones géographiques et par pays ce qui permet les comparaisons, à condition de dépasser le regard immédiat).
    Les simulations comparées de la France et de l’Allemagne sont particulièrement éclairantes. Voyez aussi la catastrophe qui s ’annonce en Chine...
  • Une simulation libre (en jouant en particulier sur le nombre d’enfants par femme et l’espérance de vie de la population)
    On peut agir sur la vitesse de simulation, et générer la courbe d’évolution de la population.

Cliquez sur l’image qui suit pour accéder à la pyramide en ligne.

Achevons ce rapide parcours du site en signalant quelques documents épars particulièrement intéressants :

- Fécondité en Europe - Au-delà des nouveaux mythes
- Mesurer l’espérance de vie
- Comment mesure-t-on la fécondité ?
- Des villes toujours plus grandes ?
- Le triangle des lieux de rencontres
Où rencontre-t-on son conjoint ? Les lieux de rencontre ont été regroupés en trois catégories, qui constituent les trois pôles du triangle : lieux publics à gauche, lieux privés à droite, lieux réservés en haut. Chaque côté du triangle comporte une échelle : côté bas, de gauche à droite, pour la proportion de rencontres dans un lieu privé ; côté droit, de bas en haut pour les lieux réservés ; côté gauche, de haut en bas pour les lieux publics. Pour chaque catégorie sociale, la position du point indique les fréquences des trois types de rencontre. Elles se lisent sur les échelles des trois côtés du triangle et leur somme est égale à 100. Par exemple, 16 % des grands agriculteurs ont rencontré leur conjointe dans un lieu privé, 18 % dans un lieu réservé et 66 % dans un lieu public.

- Et bien d’autres documents encore...


notes

[1Institut National d’Etudes Démographiques

[2Tous ces documents sont accessibles gratuitement

Réagir à cet article
Vous souhaitez compléter cet article pour un numéro futur, réagir à son contenu, demander des précisions à l'auteur ou au comité de rédaction...
À lire aussi ici
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197