Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°43 - janvier 2015 > Faut-il supprimer les notes à l’école ?
Faut-il supprimer les notes à l’école ?
Mis en ligne le 27 novembre 2014

Sur France Culture

La Grande table et Louise Tourret, productrice de l’émission Rue des écoles sur France Culture, reçoivent Pierre Merle, sociologue et auteur de L’élève humilié. L’école : un espace de non-droit ? (PUF, 2005) et de La ségrégation scolaire (La Découverte, collection Repères, 2012)

"Nous avons une conception élitiste de l’école. Les notes ne sont pas informatives, elles ne disent pas à l’élève ce qui ne va pas et ce sur quoi il doit travailler. Il faut construire une culture du conseil aux élèves, qui permettrait aux professeurs d’expliquer quelles sont les compétences attendues.

17% des jeunes qui sortent de l’école n’ont pas de diplôme et ils ne peuvent ensuite pas s’intégrer à la société. C’est bien la preuve de l’échec du système scolaire français.

Les notes brutes peuvent frustrer les élèves. Le système de comparaison forcée réduit nos capacités d’apprentissage. La notation a des effets sur la perception scolaire de soi qui entache ensuite les compétences à apprendre."

Voir aussi

Moteur de recherche
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197