Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°65 - Mai 2019 > Les bons profs
Les bons profs
Mis en ligne le 24 avril 2019

En pleine réforme Blanquer, alors que son projet de loi « pour une école de la confiance », adopté en première lecture à l’Assemblée en février, reste controversé, comment croire encore au prestige d’un métier si violemment remis en cause dans certains établissements, si constamment déprécié par les politiques publiques, et tellement moqué pour ses prétendus privilèges ?

Auteur déjà de Les petits Blancs (Plein Jour, 2013) et d’un Autoportrait du professeur en territoire difficile (Gallimard, 2011), Aymeric Patricot, professeur en classe préparatoire et essayiste, pose la question dans Les Bons Profs qui paraît aux éditions Plein Jour.

Alors que la saison des concours est ouverte avec les épreuves écrites du CAPES, porte d’entrée vers l’enseignement, le métier connaît une crise des vocations, avec un nombre d’inscrits qui baisse depuis une dizaine d’années.

Pourtant, selon Aymeric Patricot, il s’agit d’un métier qui se découvre à mesure qu’on le pratique. En enseignant, le professeur en apprend tout autant sur lui-même et s’interroge sur sa propre pratique, pour découvrir progressivement les multiples facettes du métier.

Il s’explique sur l’antenne de France Culture.

Accéder à l’émission

Moteur de recherche
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197