Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°57 - novembre 2017 > Que faire d’intéressant avec les big data (...)
Que faire d’intéressant avec les big data ?
Mis en ligne le 11 novembre 2017

Il s’agirait d’une nouvelle matière première. La métaphore minière ne trompe pas. Après la détection des gisements, il deviendrait désormais possible de les extraire comme on exploite une mine, d’ailleurs rarement à ciel ouvert, plutôt à l’intérieur de grandes boites noires, bien opaques, et de préférence cadenassées à double tour.

Data mining, l’expression a fait florès pour désigner cette nouvelle activité tout à la fois économique, sociale et politique. Les big data seraient devenus les diamants gros comme le Ritz de la nouvelle économie. Pourtant les données n’ont rien de nouveau, notamment pour les sciences sociales qui a appris depuis longtemps à les traiter. Ce qui apparaît nouveau c’est peut-être leur commodification à grande échelle, rendue possible par des progrès rapides dans le domaine des technologies de l’information et par le développement de l’Internet.

La place centrale occupée dans les discours comme dans certaines pratiques par l’exploitation de ces grosses données interrogent au moins à double titre les sciences sociales : comme réalité à analyser et comprendre, comme outil à utiliser. Ce sont ces questions qu’un colloque a posé voici quelques mois au Collège de France, et qui donne lieu ces jours à la publication d’un passionnant ouvrage collectif : Big data et traçabilité numérique.

C’est une émission de France Culture.

Accéder à l’émission

Moteur de recherche
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197