Mathématice, intégration des Tice dans l'enseignement des mathématiques  
Sommaire > N°51 - septembre 2016 - Numéro spécial > Jean-Paul Laumond : la robotique, une récidive (...)
Jean-Paul Laumond : la robotique, une récidive d’Héphaïstos
Mis en ligne le 23 août 2016

Quel degré d’autonomie peut-on attendre des robots ? Comment les doter de plus de flexibilité et faciliter leur programmation ? C’est la question que pose Jean-Paul Laumond en faisant entrer la robotique au Collège de France dans le cadre de la chaire annuelle d’Innovation technologique Liliane Bettencourt.

Ce roboticien, enseignant à l’ENS et directeur de recherche au Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes, à Toulouse, affirme son enthousiasme, dans une interview donnée au Point en 2012 : « Le précédent millénaire s’est terminé sur la révolution informatique, le nouveau millénaire commence sur celle de la robotique. En 50 ans, on a vu arriver le smartphone, les moteurs de recherche, le GPS dans les voitures… c’est au tour des robots, de l’explorateur spatial à l’assistant chirurgien ».

"C’est en préparant cette leçon que j’ai découvert que les roboticiens avaient un dieu : Héphaïstos. Dans la mythologie grecque, Héphaïstos est un artisan de talent. Séduit par Athéna, il tente de la posséder mais n’y parvient pas : la déesse du savoir résiste au dieu du faire.

La robotique tient de cette tension. Si le mythe va à l’encontre d’une tendance actuelle à la confusion des genres entre science et technologie, il rend néanmoins compte de mon expérience en matière d’innovation."

Accéder à l’émission

Voir la vidéo

Moteur de recherche
MathémaTICE est un projet
en collaboration avec
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0  |  Espace de rédaction  |  Nous contacter  |  Site réalisé avec: SPIP  |  N° ISSN 2109-9197