| |
Les nouvelles technologies pour l’enseignement des mathématiques
Intégration des TICE dans l’enseignement des mathématiques

MathémaTICE, première revue en ligne destinée à promouvoir les TICE à travers l’enseignement des mathématiques.

Le Ministère de l’Education Nationale sous-traite la formation des enseignants à Microsoft-France...
brève mise en ligne le 2 décembre 2015

Le Ministère de l’Education Nationale a actuellement un énorme défi à relever : former en 6 mois, les professeurs des écoles et les professeurs de mathématiques du collège, à l’enseignement du codage.

Ce défi sera en fait relevé par un prestataire privé qui n’est autre que Microsoft France. Même s’il est précisé que « le présent Accord de Partenariat ne présente aucun caractère d’exclusivité », le contrat signé avec le Ministère de l’Education Nationale permettra à Microsoft France :

  • D’organiser des stages académiques (appelés « séminaires ») sur l’intégration de tablettes Microsoft dans l’enseignement (toutes matières confondues apparemment) ;
  • De former les chefs d’établissement et cadres académiques à l’utilisation de produits Microsoft (Office ? Internet Explorer ou Edge ? Windows ?) ;
  • De former, en présentiel ou à distance, les enseignants à l’utilisation pédagogique de tablettes ou smartphones Microsoft (1000 stagiaires prévus, sans référence explicite aux mathématiques) ;
  • D’utiliser sa propre plateforme de jeux sérieux (équivalent de LaboMeP ?) en lieu et place de l’existant (le financement de Scratch par Microsoft laisse penser que l’outil de codage choisi serait un lot de tablettes Microsoft avec Scratch préinstallé) ;
  • D’organiser des séances de formation/publicité à l’intérieur même des collèges (« Microsoft propose que le Ministère de l’Education ... permette l’organisation de certaines sessions au sein d’établissements scolaires ») ;
  • D’intégrer Office 365 dans les ENT ;
  • De collecter pour faire des statistiques, les travaux des élèves, sur une plateforme sécurisée... ;
  • d’intégrer les manuels scolaires à Office 360

On constate qu’il n’est question ni de logiciels libres, ni de respect de la vie privée, ni d’algorithmes, ni de mathématiques...

En échange de cette convention, Microsoft France verse 13 millions d’euros au Ministère !

Un rappel à la loi :

Autres documents allant dans ce sens :

Le Comité de Rédaction de MathémaTICE

Voir aussi